TOUT SAVOIR SUR LE FAMEUX REMPOTAGE DE PRINTEMPS !

avril 22, 2020 11 min de lecture

TOUT SAVOIR SUR LE FAMEUX REMPOTAGE DE PRINTEMPS 

Et oui, vous l’aurez compris le mois d’avril est le moment idéal pour se lancer dans le fameux “rempotage de printemps” de nos plantes d’intérieur et ainsi leur permettre de s'épanouir encore de belles années à nos côtés ! 

Vous ne savez pas comment vous y prendre 🤷‍♀ vous craignez d’abîmer vos protégées  ? Pas de panique ! Nous avons une réponse précise au TOP 10 des questions 🤔 que vous nous posez le plus souvent à ce sujet 
 
1- Pourquoi ? 2 - Comment  ?  3 - Quand ?  4 - Le rempotage d'urgence ?  5 - À quelle fréquence ?  6 -Et si mon pot est déjà très gros ?  7 - Avec quel terreau ?  8 - Rempoter dans un cache-pot ?  9 - Quel contenant ?  10 - Et l'engrais dans tout ça ? 


1 - POURQUOI DOIT-ON REMPOTER UNE PLANTE ? 🤔

Si vous posiez directement la question à votre plante elle vous répondrait certainement pour grandir…
 

🤗 J’ai besoin d’espace : pour se développer correctement, le système racinaire d’une plante a besoin d’espace. Si les racines sont à l’étroit elles risquent de s’enrouler sur elles-mêmes formant un chignon, de s’étouffer ou encore d’essayer de se faire la malle à travers le trou de drainage et là patatra...non seulement les racines se retrouvent à l’air libre, s’assèchent ou meurent ratatinées sous le poids du pot, mais surtout la mission de rempotage devient périlleuse (déloger tout ce petit monde sans amocher les racines est une opération délicate)

J’ai besoin d’un bon terreau :au bout d’un certain temps le terreau de vos plantes se tasse, il durcit, ne parvient plus à retenir l’eau et s’appauvrit en nutriments... il devient alors très difficile pour les racines de respirer, de s’hydrater et de se nourrir. Le rempotage permet de renouveler le terreau de nos plantes, qui rappelons-le, est un composant essentiel à la croissance de nos protégées.

J’ai besoin d’un pot adéquat : la plupart du temps lorsque vous achetez vos plantes, elles se trouvent dans un pot en plastique dur, certes peu coûteux mais surtout peu drainant, peu respirant, souvent trop petit pour elles, et rempli d’un terreau carrément pauvre en nutriments. Il est donc très important de rempoter rapidement une plante nouvellement adoptée dans un pot approprié.

2 - COMMENT REMPOTER UNE PLANTE ? 

Matériel requis 

  • une plante
  • un pot percé à la taille adéquate et sa soucoupe
  • du terreau frais, humidifié et adapté à votre plante
  • des billes d’argile, des graviers ou des bris de pot en terre cuite
  • un sécateur


⭐ LE REMPOTAGE EN 10 ÉTAPES

  1. Tapissez le fond du nouveau pot d’une couche de billes d’argile (2 cm environ)
  2. Ajoutez une fine couche de terreau sur les billes d'argile et tassez le terreau
  3. ☝En parallèle, sortez la plante de son pot en pressant le pot de sorte à décoller la motte des parois du pot. Penchez la plante à l'horizontale, maintenez le feuillage et faites délicatement glisser le pot en continuant à le presser. Surtout ne tirez pas sur la plante ! 
  4. Retirez délicatement le vieux terreau qui entoure le système racinaire. Si les racines ont formé un chignon (elles se sont enroulées sur elles-mêmes), essayez de les démêler avec précaution, voire coupez l'extrémité des plus grosses racines pour qu'elles repartent dans la bonne direction et donnent naissance à des radicelles qui absorberont plus facilement l'eau et les nutriments.
  5. Posez la plante au centre du pot et évaluez la hauteur à laquelle la plante doit être rempotée. Rajoutez du terreau tassé au fond du pot si vous estimez que la plante doit être rehaussée. En général, on laisse un espace de 1 à 2 cm entre le terreau et le bord supérieur du pot pour faciliter l'arrosage
  6. Maintenez votre plante droite au centre du pot et ajoutez du terreau tout autour de la plante en tassant au fur et à mesure pour permettre à la plante d'être stable et bien enracinée.
  7. ☝Une fois rempotée, taillez les feuilles abîmées, nettoyez les autres avec un chiffon et brumisez-les pour les hydrater.
  8. ☝Tout de suite après le rempotage, arrosez généreusement votre plante pendant quelques minutes, en laissant bien l'excès d'eau s'écouler par le trou de drainage (c'est ce qu'on appelle laisser la motte se ressuyer). Puis attendez que le terreau sèche avant de reprendre des arrosages normaux.
  9. Replacez la plante fraichement rempotée à son endroit habituel (pas trop de changements en même temps moussaillon !)
  10. ☝Attendez un bon mois avant de donner de l'engrais à votre plante.

    RETROUVEZ NOTRE TUTO VIDÉO ICI

      3 - QUELLE EST LA MEILLEURE PÉRIODE POUR REMPOTER UNE PLANTE ? 


      Comme son nom l’indique le traditionnel rempotage de printemps doit se faire...au printemps (jusqu'ici tout va bien). Mais pour quelle raison au juste ? 🤓Et bien tout simplement parce que c’est au retour des beaux jours que le monde végétal sort de ce qu’on appelle “le repos végétatif”  En gros des mois d’octobre/novembre aux mois de février/mars, nos plantes s’accordent une pause bien méritée pendant laquelle elles arrêtent de s'évertuer à produire de nouvelles feuilles/fleurs/fruits. Le but de cette “hibernation” ? Emmagasiner un maximum de réserves pour repartir de plus belle à la saison prochaine ! Pas bête la guêpe 

      Du coup, quand ce long dodo est terminé vous vous devez d’être au rendez-vous pour satisfaire l’appétit de vos petites chéries ! L’idéal est donc de rempoter vos plantes au mois d’avril  elles ont eu le temps de sortir calmement de leur dormance mais ne se sont pas encore lancées dans une croissance effrénée.

      4 - L’EXCEPTION QUI CONFIRME LA RÈGLE : LE REMPOTAGE D’URGENCE ! 

      Dans un monde idéal, il faudrait rempoter ses plantes vertes en avril. Malheureusement, dans certains cas la santé de votre plante doit passer avant le calendrier ! 

      5 situations d’urgence qui nécessitent un rempotage “hors saison”:

      Les racines ont commencé à sortir du pot par le trou de drainage ! 
      Alerte rouge ! Des racines qui s’aventurent hors des sentiers battus est un signe que votre plante a besoin d’espace et risque une mort subite si vous ne procédez pas à un rempotage d’urgence dans un contenant plus grand. 

      Vous venez d’acheter une plante qui se trouve dans un pot horticole en plastique !
      Les pots horticoles en plastique sont peu coûteux, mais il sont peu respirants, peu drainants, rarement assez grands pour votre plante et le stock de nutriments contenu dans le terreau est souvent épuisé. Bref, si vous ne voulez pas mettre votre plante en souffrance alors qu’elle devrait tranquillement se reposer ou se développer, rempotez toujours une plante fraîchement adoptée quelle que soit la période de l’année.

      Votre plante tire sérieusement la tronche !
      Votre plante s’assèche rapidement ? Ses feuilles s'affaissent, jaunissent ou se décolorent ? Vous voyez des racines apparaitrent à la surface du pot ? Bon, clairement votre plante n’est pas en grande forme. Ne trainez pas, rempotez-la si vous ne voulez pas la voir s’éteindre à petit feu.

      Vous avez noyé votre plante !
      Vous ne le saviez peut-être pas, mais la noyade est la 1ère cause de décès des plantes d’intérieur ! Parfois en les sur-arrosant on croit bien faire et pourtant...Si vous avez eu la main lourde sur l’arrosage, que vous voyez que le terreau n’arrive plus à sécher et que votre plante commence à tituber, n’attendez pas, changez le terreau ! 

      Votre plante est victime d’une attaque massive de mouches de terreau !
      Ah les mouches de terreau, une vraie calamité ! Elles adorent les terreaux riches et humides et les intérieurs chaleureux. Bref nos plantes d’appartements sont des proies parfaites pour ces petites bêtes qui pondent entre 50 et 250 oeufs chacune dans nos pots. Alors en cas d’invasion massive et prolongée, un bon rempotage dans un terreau neuf pourra s’avérer efficace !


      5 - À QUELLE FRÉQUENCE DOIT-ON REMPOTER UNE PLANTE ? 🤸‍♀

      En règle générale on conseille d’adapter la fréquence de rempotage en fonction de l’âge de sa plante.

      Jeunes plantes en pleine croissance : 1 fois par an
      Plantes adultes dont la croissance s’est plus ou moins stabilisée : 1 fois tous les 2 ou 3 ans.

      Néanmoins, chaque plante étant différente (variété, conditions de culture, rapidité de croissance, etc…) il est préférable d’observer votre protégée et d’essayer de comprendre les signaux 🆘 qu’elle vous envoie afin de définir le moment le plus opportun pour la rempoter.


      6 - COMMENT GÉRER LE REMPOTAGE D’UN POT TROP VOLUMINEUX ? 

      Si le rempotage d’une plante de 15/20 cm de diamètre est une manip’ plutôt facile à réussir, il n’en est pas de même lorsque votre pot en terre cuite dépasse les 60 cm de diamètre et pèse plus de 40 kg ! Et puis soyons honnêtes il faudrait peut-être que votre Monstera Deliciosa calme ses ardeurs si vous ne voulez pas qu’elle envahisse chaque recoin de votre petit appartement parisien ! 

      Bref, si vos pots sont trop lourds et volumineux ⚖ pour être manipulés, la meilleure solution pour nourrir votre plante sans la rempoter est de faire ce que l’on appelle  “un surfaçage” ‍♀

      Pour ce faire :

       Retirez 5 à 10 cm de terreau selon la taille du pot en faisant attention à ne pas abîmer les grosses racines
      Remplacez ce terreau par un mélange de terreau et de compost (ou de marc de café) et n'oubliez pas de bien le tasser
      Les nutriments du nouveau terreau vont se diffuser tranquillement avec l’eau de l’arrosage
      N’ajoutez de l’engrais qu’un mois après le surfaçage
      Réitérez l’opération à chaque printemps !

        7 - QUEL TERREAU CHOISIR POUR REMPOTER SA PLANTE ? 

        Le bon terreau est un élément clé pour assurer l'épanouissement de vos plantes.

        DO
        Un terreau organique utilisable en agriculture biologique et si possible sans tourbe (ressource non renouvelable)
        Un terreau spécial "plantes vertes"; "cactus" ; "orchidée", bref un terreau dont la composition est adaptée à la famille de votre plante
        Un terreau bien frais, humide et donc bourré de bons nutriments
        Un terreau enrichi en compost, marc de café et autres fertilisants naturels

        DON'T
        Le terreau universel : chaque plante est différente, à tel point qu'on pourrait créer un mélange personnalisé pour chacune de nos protégées. Alors croyez-nous la promesse qu'un terreau universel fera l'affaire pour toutes vos plantes est tout simplement mensongère.
        Le terreau oublié depuis plusieurs mois: avec le temps le terreau se dessèche, les micro organismes meurent, bref il devient trop pauvre pour remplir son rôle nutritif.

        8 - PEUT-ON REMPOTER UNE PLANTE DANS UN CACHE-POT ? 

        Non, non et non ! ‍♀ On vous l’accorde, les cache-pots sont franchement plus beaux que la plupart des pots classiques. Il sont colorés, décorés, brillants, lisses, mats ou texturés bref ils sont originaux et collent bien mieux à notre déco. Mais alors voilà...il ne sont quasiment jamais percés... et rappelez-vous toujours de cette règle d'or  PAS DE TROU DE DRAINAGE PAS DE REMPOTAGE !

        On peut toujours laisser sa plante dans son pot d’origine et la placer dans le cache-pot, nous direz-vous. On répond : aïe, aïe, aïe ! plastique dur + cache-pot = mauvais combo ! Votre plante sera à l'étroit, sont terreau sera pauvre en nutriments, et ainsi enfermée elle aura du mal à respirer... Et attention à l’eau stagnante au fond du cache-pot, les racines pourraient pourrir en un rien de temps.

        Donc si vraiment vous tenez à votre cache-pot, 3 options s’offrent à vous :

        Option 1 : percez le fond du cache pot, rempotez la plante dedans et ajoutez une soucoupe.
        Option 2 : rempotez votre plante dans un pot en plastique plus grand et ajoutez une belle couche de billes d’argile au fond du cache pot. Ainsi surélevée votre plante ne risquera pas de pourrir d’un trop plein d’humidité.
        Option 3  : rempotez votre plante dans un pot en terre cuite percé et placez-la dans un cache pot bien plus grand pour qu’elle puisse respirer correctement (un panier par exemple).

        9 - COMMENT CHOISIR LE BON CONTENANT ? 

         Toujours choisir un contenant percé : parce qu’un contenant sans trou de drainage fera pourrir les racines de vos protégées et vous n’aurez presque aucune chance de les récupérer. 

        Éviter de laisser une plante dans son pot plastique d'origine : les pots horticoles en plastique sont peu coûteux, mais il sont peu respirants, peu drainants, rarement assez grands et le stock de nutriments contenu dans le terreau est souvent épuisé. Psssst : après rempotage, ne jetez pas ces pots en plastique, réutilisez-les pour le repiquage de vos semis par exemple !

        Choisir la bonne taille de pot : la taille du pot aura une conséquence directe sur le développement de votre plante. Un pot trop petit asphyxiera les racines de votre plante et la tuera à petit feu… à contrario un pot trop grand retiendra l’eau de manière excessive et causera le pourrissement des racines qui mourront en un clin d’oeil.

         Quelques repères 

        • Pour les pots de moins de 30 cm  choisir un nouveau pot plus grand de 2 à 4 cm
        • Pour les pots de plus de 30 cm  choisir un nouveau pot plus grand de 5 à 10 cm
        • Tip Pensez à mesurer le pot de votre plante avant d’en acheter un nouveau

        Choisir le bon matériau : parce que tous les matériaux ne sont pas adaptés à vos protégées, à votre espace ou encore à votre mode de vie il est nécessaire de prendre un peu de temps pour réfléchir au bon contenant

        On évite les pots en...
        Plastique : peu drainant, peu respirant, pas super jojo et vraiment pas écolo
        Pierre / béton :certes ces pots sont “design” et doté d’un aspect très naturel... MAIS ils sont aussi lourds, ils emmagasinent la chaleur et l’humidité et sont peu respirants pour votre plante... en plus la plupart de ces contenants ne sont pas percés et ça on a dit que c’était INTERDIT ! Bref, on ne recommande pas ! 
        Fer / Métal :c’est vrai ils sont légers et apportent un joli côté “vintage” à votre jungle urbaine, mais attention, au contact du soleil direct, ils risquent la surchauffe, brûlant au passage les racines de vos bébés. De plus, l’évaporation est beaucoup plus rapide avec ces matériaux, vous devrez arroser vos plantes bien plus souvent (oh non…)

        On privilégie les pots en…
        Terre cuite : ce matériau ancestral, a l’immense avantage d’être naturel et poreux, facilitant ainsi la circulation de l’eau et de l’air, et ça les plantes adorent ! De plus, la terre cuite étant relativement lourde, elle permet une bonne stabilité et un bon enracinement des plantes. Cerise sur le gâteau, si vos pots se cassent vous pouvez utiliser les morceaux de terre cuite en remplacement des billes d’agile.
        À réservoir d’eau: mais quelle idée de génie pour tous les plant lovers qui ont tendance à zapper l’arrosage de leurs protégées ou au contraire à les noyer. Grâce à un réservoir d’eau, les plantes sont hydratées par capillarité, ce sont elles qui décident la quantité d’eau absorbée et vous pourrez vous absenter l’esprit tranquille. Magique ! 
        Géoxtextile : composé de plastique 100% recyclé, ce matériau est léger, indéchirable et offre une bonne résistance aux aléas climatiques. Les parois de ce type de contenant permettent aux racines de stopper leur croissance pour générer de nouvelles racines, plus courtes et plus robustes ! Grâce aux micros-trous présents dans le tissu, l’air et les nutriments peuvent circuler. À utiliser en extérieur uniquement.

        10 - DOIT-ON AJOUTER DE L'ENGRAIS APRÈS LE REMPOTAGE ? 

        Si vous avez choisi un terreau frais, bio, aux propriétés nutritives adaptées à votre plante, il est conseillé de ne pas apporter d'engrais à votre plante pendant les 3 à 4 semaines suivant le rempotage. Par la suite, il faudra apporter un engrais adapté à votre protégée, car si les plantes qui poussent en pleine terre peuvent extraire du sol les nutriments dont elles ont besoin, en pot elles dépendent entièrement de nous ! 

        Pour faire simple, les plantes ont principalement besoin de 3 éléments nutritifs  qui sont les NPK 

        (N) Azote : active la photosynthèse et favorise le développement du feuillage
        (P) Phosphorefavorise le développement des racines
        (K) Potassiumfavorise le développement des fleurs et des fruits

        Choisissez toujours un engrais utilisable en agriculture biologique ♻ ! Vous en trouverez en flacon liquide à diluer dans l'eau d'arrosage ou sous forme de granules, mais vous pouvez tout aussi bien utiliser du compost  du marc de café ☕ des sachets de thé usagés ...

        Et n'oubliez pas, on utilise de l'engrais uniquement pendant la période de croissance (mars à octobre) 

        On espère qu'après ces précieux conseils vous serez prêts à rempoter comme jamais ! 

        On vous embrasse 

        Alice ‍ & Marion ‍

         



        Voir l'article entier

        COMMENT RÉCOLTER ET CONSERVER SES GRAINES D'AROMATES

        septembre 19, 2020 3 min de lecture

        COMMENT RÉCOLTER SES GRAINES D'AROMATES ET LES CONSERVER JUSQU'À L'ANNÉE PROCHAINE ?

        Pour nous, multiplier ses plantes c’est avant tout un plaisir 🤗  Le plaisir de propager et de perpétuer ses petites protégées   celui de reproduire une plante soi-même au lieu d'en acheter une nouvelle, ou encore celui d’offrirà ses proches un petit bout de son balcon C’est aussi une façon d’approcher d’un peu...

        Voir l'article entier
        Quel carrelage pour une piscine?

        juillet 29, 2020 6 min de lecture

        Construire ou rénover une piscine: Attention au piège des finitions bas de gamme

        Investir dans une piscine représente un enjeu important dans l'aménagement extérieur d'une maison. Budget, durée des travaux, modification de l'espace... Disons-le franchement: une piscine c'est un peu comme un mariage... on s'inscrit dans le long terme! Alors autant faire les bons choix dès le départ, pour éviter les...

        Voir l'article entier
        5 BOUQUINS DE JARDINAGE À DÉVORER PENDANT L'ÉTÉ ️

        juillet 29, 2020 3 min de lecture

        TOP 5
        DES BOUQUINS DE JARDINAGE À DÉVORER PENDANT L'ÉTÉ ! 
          ️

        Profitez de l'été pour parfaire votre main verte en lisant nos livres préférés sur le jardinage !

        - #1 -
        LE POTAGER DU PARESSEUX
        Didier Helmstetter (Éditions Tana)

        Produire en abondance des légumes plus que bio, sans compost, sans travail du sol, sans buttes, sans engrais, de manière simple quoique parfois peu orthodoxe! Voilà...

        Voir l'article entier
        Expert certifié Shopify en Dev - Setup - Marketing pour la création de site e-commerce
        Shopify sélectionne avec minutie des experts certifiés selon leurs domaines de compétence pour vous accompagner dans toutes les phases de votre projet :
        Analyse du marché
        Création de votre site
        Référencement naturel SEO
        Gestion des publicités
        Migration depuis d'autres plateformes
        Réparation / Mise à jour
        ...
        Ce label est un gage de qualité et de prix raisonné pour vous apporter les meilleures solutions du E-commerce.
        Ludovic Mariault est Expert SHOPIFY

        voir le certificat

        Après votre accord et sans aucune installation, nous pouvons vous analyser, administrer, réparer votre site.

        Contactez notre Manager Shopify

        06 62 39 81 26

        Ludovic Mariault

        Ce champ est vide

        Ce numéro de téléphone n'est pas correct

        Cet email n'est pas correct

        Votre message est vide